Harcèlement.......promotion ........

Publié le par Serge

harcellement.jpgAu moment où le gouvernement s’attache à régler la parité  au point de vue des salaires (une très bonne chose) mais qui ne va pas assez loin à mon sens , moi je veux parler de ceux qui profitant de leurs fonctions ou de leur pouvoirs se livrent  à un  harcèlement sexuel  ou moral afin d’obtenir ce qu’il désire…
Les personnes ( notamment les femmes) qui vivent ce climat et doivent  résister à ces  pressions  méritent  d’être aidées, qu’on assure leur protection , leur suivi  médical parfois , et  leur reconversion….Il est bien évident que les arrivistes hommes ou femmes  auront surement recours à la promotion canapé …. On ne peut changer le monde….
Définition Une promotion canapé est, selon une expression
familière, un avantage (promotion, embauche) qu'une personne a obtenu en consentant à avoir des relations sexuelles avec une personne ayant le pouvoir de lui attribuer cet avantage.  La « promotion canapé » se rencontre au sein du monde du travail ou dans le monde politique Elle est souvent dénoncée mais en apporter la preuve reste une démarche difficile (extraits d’articles)

 

Publié dans Societe & Citoyennete

Commenter cet article

mlafeeclochette 11/12/2007 22:30

perso jamais connu de promotion canapé, (les chefs ne seraient ils attirés que par les canons..)
on pourrait presque croire que j'ai une pointe de regret !

:0075:anelor 02/12/2007 16:22

que je suis naïve, j'ai du mal à croire que ce genre de choses existe vraiment...
bonne semaine!

bunny le chti 02/12/2007 08:26

salut
Et les hommes harcelés par les femmes , ca existe aussi ?
bon dimanche

oursonne libre 01/12/2007 18:57

lorsque j'étais jeune, dans une entreprise ou je bossais le directeur était un vrai con et en plus promotion canapé. Et un jour ou j'etais de mauvais poil, j'ai dit que me een fermant les yeux il resterait l'odeur m'a valu d'etre licenciée apres mon retour de congés maternité
bisous
bisous

trublion 01/12/2007 18:04

c'est souvent parole contre parole !et on risque sa place je suppose